Épreuve collaborative avec Campagne électorale

 

Responsable / Anne-Sophie Jobin

 

Nombre de participants / 2

Temps de préparation / 1 heure 20 minutes + remise d’un reportage effectué avant la compétition

Durée de l’épreuve / 6 mois

Description de l’épreuve

L’épreuve Reportage se déroulera durant une période bien occupée pour tout journaliste : une campagne électorale.

 

Les deux délégué.e.s de cette épreuve devront à la fois créer un dossier journalistique sur un sujet de leur choix, en respectant l’une des grandes thématiques qui leur seront imposées, en plus d’effectuer une couverture en direct et un travail de vérification des faits lors du débat des chefs interprété par leurs collègues de l’épreuve Campagne électorale. 

 

Cette épreuve se déroule donc en deux volets et plonge les délégué.e.s dans deux réalités du monde journalistique: l’une est synonyme de recherche approfondie et de travail de longue haleine sur un sujet, l’autre peut davantage être définie par la rapidité d’exécution, la recherche de vérité et l’adrénaline du direct.

 

Le reportage devra aborder un angle original au sujet choisi par l’équipe, de sorte qu’il s’agit de nouvelle information n’ayant pas été couverte par d’autres médias auparavant. Il faudra garder en tête que le sujet pourrait être repris par des médias dans la vraie vie. La qualité du travail doit être telle qu’il pourrait être utilisé dans les grands médias québécois. 

 

L’épreuve Reportage est en partie liée au contenu de l’épreuve Campagne électorale, toutefois, les deux épreuves demeurent indépendantes.

 

Déroulement

Les délégué.e.s de l’épreuve Reportage recevront, tout comme les délégué.e.s de Campagne électorale, 8 grandes thématiques en début d’année pour les guider quant au choix de sujet pour leur reportage. Celui-ci pourra être présenté dans le format de votre choix, que ce soit écrit, vidéo, audio, web, sur une plateforme d’un réseau social, etc. Une limite sera quand même imposée: 5 minutes maximum pour un contenu vidéo ou audio, et 3000 mots pour le contenu écrit.

 

L’objectif de ce reportage est de présenter un contenu original, recherché et pertinent sur un sujet au choix des délégué.e.s tout en incluant des citations d’intervenants. Le sujet doit être choisi pour le 1er décembre et le format, pour le 1er février.

 

Le reportage doit être remis dès l’arrivée des équipes aux Jeux. Le deuxième volet de l’épreuve Reportage se déroule en partie durant le débat des chefs de l’épreuve Campagne électorale. Durant le débat, les deux délégué.e.s de Reportage devront faire une couverture en direct de l’événement sur la plateforme Twitter, en rapportant les éléments les plus pertinents, selon eux, pour la population. Ils devront ensuite effectuer la vérification de faits mentionnés dans l’argumentaire d’un ou l’autre des partis durant le débat. Un temps de 1 heure est accordé pour ce volet, au total, incluant le temps de débat.

Les rôles

Il y a deux journalistes et les tâches peuvent être séparées à la discrétion de l’équipe. Les deux intervenants n’ont pas à être présents si le format du reportage est visuel. Pour la couverture en direct par contre, le travail se fera à deux. Le travail devra se faire en équipe.

 

Détails techniques

Les délégué.e.s devront apporter aux Jeux leur propre ordinateur pour la couverture en direct sur Twitter. Un one pager présentant l’image de marque devra être remis à l’arrivée aux Jeux.

 

Les critères d’évaluation principaux seront basés sur: 

  1. Grille du reportage (70%)
    1. Qualité de l’écriture ou de la livraison (20%)
    2. Pertinence de l’angle (15%)
    3. Rigueur des faits (15%)
    4. Infographie et traitement visuel (10%)
    5. Pertinence des intervenants (5%)
    6. Originalité de la marque (5%)

  2. Grille couverture en direct (30%)
    1. Pertinence du contenu (10%)
    2. Volume (produire un volume raisonnable de contenu selon le déroulement du débat des chefs, le tout dans le but d’informer le mieux possible le public en direct, comme le ferait un média régional, provincial ou national) (10%)
    3. Exactitude des informations (10%)

 

Pénalité :

1 point de pénalité sera enlevé par tranche de 15 secondes de reportage en moins ou par tranche de 50 mots en moins au texte, pour un maximum de 10 points.