Épreuve collaborative avec Campagne électorale

 

Responsable / Vincent Despins

 

Nombre de participants / 2

Temps de préparation / Environ 6 mois, 1 semaine

Durée de l’épreuve / 5 heures

Description de l’épreuve

L’épreuve de Crise évolutive misera sur la capacité d’adaptation des délégué.e.s. Lors des Jeux, les délégué.e.s seront amené.e.s à gérer une crise évolutive sur 5 heures. À la différence des intrants dans une gestion de crise traditionnelle, cette épreuve sera amenée à évoluer. Par exemple, une crise en agriculture pourrait se transformer en crise de pouvoir d’achat, en fonction des décisions qui seront prises par les équipes. Les délégué.e.s devront donc prendre des décisions rapidement et gérer l’impact de leurs décisions.

 

Déroulement

En janvier 2023, les équipes recevront trois domaines sur lesquels elles seront amenées à se spécialiser. Ces trois domaines pourraient se retrouver dans la crise. 

Deux semaines avant les Jeux, les équipes recevront le domaine de base de la crise, puis, au début de la préparation, leur crise sur le domaine cible. Les délégué.e.s auront deux heures pour préparer une réaction de la manière de leur choix ; communiqué de presse et/ou avis média, conférence de presse avec ou sans période de questions-réponses, etc. En fonction de leur décision, les répercussions seront communiquées aux équipes suite à la finalisation de leur offensive. 5 heures après le début de la préparation, il y aura une entrevue télévisée exclusive devant public obligatoire – c’est cette entrevue qui clôturera le mandat. Il est à noter que la première opération de presse est comptée dans le temps de l’épreuve et que les répercussions seront variables en fonction de la réaction des partis politiques. Les attaché.e.s devront donc gérer le temps de parole en fonction d’une stratégie d’économie de temps ou de perte de temps.

Les rôles 

  • Attaché.e de presse
  • Porte-parole 

Détails techniques

Les participants devront être prêts pour tout intrant, tout au long de la crise.

Sur scène, il y aura une table pour une conférence de presse lors de la première prise de parole, suite à quoi il y aura des chaises pour l’entrevue exclusive, avec des micros pour prise de parole. 

 

Les critères d’évaluation principaux seront basés sur : 

  1. Première action de communication
    1. Cohérence (15%) OU (10%)*
    2. Qualité de la stratégie (20%) OU (10%)*
    3. Aisance et aplomb du porte-parole (15%)*

  2.  Entrevue exclusive (35%)
    1. Aisance et aplomb du porte-parole (20%)
    2. Cohérence (15%)

  1. Livrables (25%)
    1. Plan de communication (15%) OU (25%)* 
    2. Action de communication (10%)

  2. Richesse du vocabulaire et qualité de langage (5%)